RENDEZ-VOUS
AU TAS DE SABLE...
 
 
http://www.facebook.com/golflander
"RENDEZ-VOUS AU TAS DE SABLE"

Comédie
1990
1h35
Présenté par Gérard MITAL
Film de Didier GROUSSET
Scénario et dialogues : Richard GOTAINER et Jean-Pierre DOMBOY
Musique : Claude ENGEL
Images : Yves DAHAN
Son : Pierre EXCOFFIER et Dominique DALMASSO
Décors : Ivan MAUSSION
Direction de Production : Chantak MALRAT
Montage : Hervé SCHNEID
Producteur exécutif : Philippe - Septième Productions

 
Les acteurs :
*Richard GOTAINER
*Thierry FORTINEAU
*Ged MARLON
*Jean-Claude LEGAY
*Vincent FERNIOT
*Muriel COMBEAU
*Jean-Paul MUEL
*Django EDWARDS
*Didier BENUREAU
 
Résumé de présentation affiché sur le DVD :

                Pour Nickel (Richard Gotainer) dépanneur "365 jours sur 24", tout baigne comme sur des roulettes, jusqu'au jour où lui tombent sur le poil deux glandeurs, décidés sur le tard, à se lancer dans le Rock' n' Roll.
                Bombardé apprenti-manager "juste pour dépanner" de tout un groupe de quatre musiciens, Nickel va naviguer à vue - qu'il a plutôt basse - dans les eaux troubles et inconnues d'un drôle de show-bizness, truculent et caricatural à souhait.

 
 
 En 1995, j'éditais mon livre
"Pensées Bêtaphysiques : le Retour".
Dans mes dédicaces, j'avais tenu à rendre hommage aux évènements, personnes ou lieux qui m'avaient marqué.
C'est pour cette raison que j'avais mis :


* Merci à R. Gotainer d'avoir fait "Rendez-vous au tas de sable",
un film à la fois vrai, drôle et tendre...


Depuis, chaque fois que je le visionne, je trouve que son originalité et sa modernité ne se démodent pas...
 

 
 Façon Médiévale

Chevalier des Temps Modernes, Nickel monte à l'assaut de l'Hydre de l' Industrie de la Musique...
Affublé de quatre comparses à la remorque des évènements notre gentilhomme doit se métamorphoser en toubadour de trouble amour (double) pour les besoins de la Cause.
Agent double, agent trouble, argent double, argent trouble, le monde de Pailletes transforme mais ne fait pas rompre le Preux Chevalier...
Les murs du son se lézardent mais pas la voix de notre Héros , de notre Eros...

La recherche du Graal, la quête ultime, la quêquêtte du Graal... Tout se mélange et se confond dans le quotidien exceptionnellement banal de nos Pieds Nickelés par Nickel lui-même
A être bêtes comme ses pieds les émules du chantre de la dépannaison vont croiser le succès et se l'approprier...

 
 
 Façon Foot

Une bande de bras cassés monte une équipe dans l'espoir de figurer parmi les plus grands. Le Mercato des tibias émoussés leur fait rencontrer Nickel, bricoleur d'Eugénie la tenancière de la buvette...
Le manageur-soigneur doit donner de sa personne pour essayer de qualifier son équipe.
Jalousé par les autres concurents et adversaires, Nickel se découvre et s'auto-contamine en coqueluche des back-stage. Il dribble, feinte, joue des coudes pour décocher un tir en pleine lucarne en finale de l'Euro, vision d'horreur...
 
 Ce film est une fable des temps modernes où chacun peut se retrouver...
Les Troubadours du "boeuf" savamment improvisé vont se reconnaître et seront démasqués par leur entourage.
Le Ménestrel équilibriste entre une canette de bière et les congas avantageux de la groupie au sourire largement décolleté saura enfin que personne n'est dupe...
Le Trouvère arythmique chronique pourra continuer malgré tout à tapoter la table ou la jambe de sa voisine avec des Kchcchhchchchchssschhh... Tap-tap... Vlam-tchouououou...
Tout ça pour dire que chacun de nous va s'auto-démasquer, chacun de nous a été dans la peau d'un de ces multi-héros de cette fabuleuse farce philosophique.
Ce qui fait la grandeur et l'universalité de cette oeuvre c'est son apparente simplicité .
Son authenticité en fait sa démesure .
Ce film est une allégorie qui parle d'un sujet pour nous apprendre des choses sur nous-mêmes.
Merci à vous Messieurs Grousset, Domboy et Gotainer...

 
 
 Chaque visionnage de ce film est un bonheur!!!
Tout y est :
*les héros
*la quête
*les épreuves
*l'état initial
*l'état final


L'histoire peut s'inscrire dans l'Histoire sous forme de légende, de vécu hypothétique qui rassemble... Car on ressemble aux héros ou anti-héros : on croise dans la vie de tous les jours des "méchants" , des empêcheurs de tourner en rond, des  vice-sous-directeur-chef-adjoint-de-rien-du-tout qui vous cassent la joie de vivre rien que parce qu'ils ne supportent pas que l'on soit heureux à trente centimètres de leur morosité qu'ils arborent comme une bannière...(mon dieu que cette phrase est longue mais ça fait du bien de l'apprendre par coeur, me glisse un lecteur imaginaire...)
 Les comparaisons sont souvent faites par des cons qui n'ont pas raison... mais je vais quand même m'inscrire dans cette démarche car comme disait Boris Vian :
"Tout a été dit cent fois
et beaucoup mieux que par moi
Aussi, quand j'écris des vers
c'est que ça m'amuse...
C'est que ça m'amuse...
et je vous ch... au nez!!!"


J'ose espérer que le Médiateur ne censurera pas un poète reconnu du 20ème siècle.

Je me permettrai de comparer "Rendez-vous au tas de sable..." au "Rocky Horror Show" : on y rencontre des morceaux d'anthologie susceptibles de provoquer des émotions à tous les niveaux.

Si "Rendez-vous au tas de sable..." avait été en anglais il aurait eu une reconnaissance mondiale!!! Et il aurait une reconnaissance effective de nos jours!!!

Etait-il trop en avance sur son temps,,,
Les journalistes étaient-ils déjà de simples journaleux de base se cantonnant à de simples copier-coller des dépêches de l'AFP???
La distribution dans les salles a-t-elle été cohérente???
Beaucoup de questions sans réponse mais les réponses actuelles ne répondent pas aux questions d'hier...


La réponse actuelle est d'acheter, louer, regarder, apprécier, partager ce film savoureux...
 
 
 


 



Créer un site
Créer un site